Le Rappel,

groupe d'aide et d'entraide pour personnes atteintes de maladie mentale

 

D'entrée de jeu, je tiens à vous dire à quel point je suis honoré que l'auteur de ce site de référence m'ait proposé d'écrire cette préface.

Vous savez, je connais très bien la maladie, les tabous s'y rattachant ainsi que la pitié et la honte que l'on décèle dans le regard de ceux qui nous savent atteints d'une maladie mentale. Au-delà des mots et des descriptions que vous lirez sur ce site, gardez toujours en mémoire la souffrance vécue par les personnes atteintes.

Qui d'entre vous n'a pas côtoyé une personne atteinte de maladie mentale ? Un proche, un père, une mère, un frère, une sœur, un oncle, une tante. Combien de déchirement entre l'amour que vous lui portez et la honte de sa maladie ? Pour ceux et celles à qui cela n'est pas encore arrivé, il vous est possible d'imaginer cette intense déchirure. Je la connais bien cette douleur, car quelqu'un dans ma famille vit avec une maladie mentale.

Lorsqu'un diagnostic tombe, je peux vous dire d'expérience que notre statut d'humain, passe de "personne" à "maladie". Cela se produit autant aux yeux de la personne elle-même que dans les yeux de son entourage. Nous perdons espoir. La honte nous envahit en plus de devoir vivre avec des symptômes très désagréables. Vous savez, accepter d'avoir une maladie mentale n'est pas chose facile, mais cette acceptation est essentielle pour prendre le chemin du rétablissement et par le fait même reprendre le pouvoir sur sa vie.
Vous qui me lisez présentement, soyez vigilants, peu importe la difficulté avec laquelle la personne se présentera à vous, ne la prenez jamais en pitié, ne la réduisez jamais de "personne" à "maladie".


Pour le rétablissement ou la reprise du pouvoir sur leur vie ce n'est pas de la pitié dont les humains ont besoin, mais d'apercevoir de l'espoir dans les yeux des personnes qui les regardent.

Alain Routhier


 

9614 visiteurs!

 

 
Accueil | Confidentialité | Nous joindre| | Haut de page |